Quand les objets trouvés deviennent de l’art

En Écosse, le bureau des objets trouvés d’un poste de police a fait don des parapluies perdus et jamais réclamés. C’est l’artiste Julian Capes qui les a réutilisés sous forme d’une exposition d’art.

L’exposition, qui a connu un franc succès lors du festival d’art de Cupar en Juin, est maintenant visible au musée d’art national d’Écosse, à Edimbourg.

musée parapluies
Le musée National Écossais, à Edimbourg

En voilà une bonne réutilisation de nos objets égarés ! Le poste de police a pu remplir son obligation de libérer de la place et les parapluies qui auraient pu finir par être détruites ont connu une seconde vie sous forme de matière première artistique.

parapluies objets perdus au musée

De nombreux autres biens perdus, comme des vélos ou des livres, ont également été donnés à des associations.

Si vous aussi vous avez envie de tester vos capacités artistiques grâce au objets perdus, vous pouvez visiter le site objet-perdu.org pour contacter les différents services des objets trouvés.

Julian Capes n’est pas le premier artiste à réutiliser des objets perdus sous forme d’art.

En effet, Jane Perkins est une autre artiste d’Outre-Mer qui elle se spécialise dans des reproductions d’œuvres célèbres faites uniquement avec des objets qu’elle trouve parterre.

Vous pouvez visiter le site laboiteverte.fr pour voir quelques unes de ses étonnantes pièces.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s